25/01/2008

La Fille de Rappaccini et autres contes fantastiques

Auteur : Nathaniel HAWTHORNE (1804-1864), américain
Note : 7/10

Recueil qui réunit trois nouvelles : La Fille de Rappacini, le Jeune maître Brown et l'Expérience du docteur Heidegger.

J'ai découvert cet auteur avec le roman la Maison aux sept pignons. Cet ouvrage m'ayant plue, je décidai de découvrir d'autres oeuvres, d'où le choix de ce recueil...
Les passages où l'écrivain s'adresse directement au lecteur m'avaient plue dans le roman. Ce procédé n'apparaît pas du tout dans la première nouvelle ; en revanche il est bien présent dans les suivantes. J'apprécie de plus en plus cet écrivain, j'aime ses phrases pleines de justesse, ses tournures, ses métaphores... Un autre point positif réside dans ces nouvelles : il existe une véritable fin...

  • Nombre d'entre elles [les plantes], en outre eussent choqué un goût délicat par un air d'artificialité, indiquant qu'il y avait eu croisement et, pour ainsi dire, union adultère d'espèces végétales différentes, dont le rejeton n'était plus l'oeuvre de Dieu, mais le monstrueux produit d'une imagination humaine dépravée, ne brillant que d'une méchante contrefaçon de la beauté.
  • Le Malin n'est jamais plus hideux que lorsqu'il fait rage dans le coeur de l'homme.

1 commentaire:

Karine a dit…

J'ai acheté "La maison aux 7 pignons" à Boston cet été, quand je suis allée visiter la maison en question. Je le lirai certainement au cours de l'année et je suis bien contente de découvrir une opinion positive. Je crois que je vais attendre de voir ce que je vais en penser avant de me lancer dans des nouvelles, style que j'apprécie généralement un peu moins.