01/01/2008

La Vierge et autres racontars

Titre original : Den kolde jomfru og andre skener
Auteur : Jorn RIEL (1931 - ), danois
Note : 8/10

Ouvrage lu dans le cadre du club des blogueuses.
Recueil de dix nouvelles. N'étant pas une inconditionnelle du genre littéraire que sont les nouvelles, j'ai abordé cet ouvrage avec une certaine appréhension. Lorsque je lis des nouvelles, je ressens comme une frustation à la fin de celles-ci ; la fin me laisse parfois sur la faim. Je n'ai pas eu ce genre d'impression avec cet ouvrage. A mes yeux, il se situe à la mi-chemin entre les nouvelles et le roman : toutes les histoires ont lieu au même endroit , certains personnages interviennent dans plusieurs nouvelles. Il n'y a pas de réelle coupure entre les histoires comme dans un traditionnel recueil.

Chaque titre de nouvelle est accompagnée d'une courte phrase (exemple : Tournée de visite... où Herbert en viendrait presque à préférer Lodvig quand il fait la gueule...). Cette courte phrase intrigue : tout en lisant, je cherchais ce qui pouvait expliquer cette phrase. Une fois la nouvelle terminée, je relisais la phrase d'amorce et je souriais. L'auteur résume en une phrase comment l'histoire peut-être interprétée sous un angle humoristique.

L'humour est omniprésent (cela m'a fait penser aux romans de Arto Paasilinna, un écrivain finlandais), des aventures rocambolesques, autant d'ingrédients qui m'ont fait plus qu'apprécier ce recueil. Je lirai sans nul doute d'autres ouvrages de cet auteur.

6 commentaires:

Grominou2 a dit…

J'ai exactement la même réaction que toi face aux nouvelles, je les trouve frustrantes! Heureusement ici, ce n'en était pas vraiment, comme tu l'as noté toi aussi! ;-)

sylire a dit…

Oui, j'avais relevé comme toi que se sont de "fausses nouvelles" et c'est bien ainsi. Je ne suis pas non plus une grande fan des nouvelles, qui me demandent un effort de concentration.

Karine a dit…

J'ai, comme toi, bien aimé que les personnages reviennent d'une nouvelle à l'autre. Une belle découverte pour moi!

Florinette a dit…

J'ai comme toi beaucoup aimé ce recueil et cet auteur, maintenant, n'ayant encore rien lu d'Arto Paasilinna, ta comparaison m'incite à m'y intéresser !! ;-)

Joelle a dit…

Le fait de retrouver les personnages évite à coup sûr la frustration ! En plus, la longueur des nouvelles sont justes comme il faut : on ne s'attend pas à des nouvelles de 50 pages racontées par ces hommes bourrus avares des mots (enfin pas tout le temps si on se rappelle une nouvelle du recueil !)

Praline a dit…

Les phrases introductives m'ont aussi marquée mais l'ensemble du recueil me laisse un peu déçue. Bonne année 2008 !